La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.
 
 

AVEC


Pauline Colonna d'Istria, doctorante en philosophie à l'Université de Poitiers, traductrice et éditrice aux éditions Albin Michel. Elle coordonne également la rubrique sciences humaines du magazine Page des libraires et est membre de la rédaction de la revue Raison publique.

 
                                                                                                                                                                             © Jerome Lobato 

Les 23 & 24 juillet 2010
Centre Georges Pompidou – Forum, 
Paris
 

Durée : environ 1h15
Sur une bande-son de Jérémy Nicolas


 
Dans le cadre des « Rendez-vous du Forum », et sur invitation de Catherine Baÿ qui y organise un banquet de Blanche-Neige, 
Florian Gaité et Pauline Colonna d’Istria proposeront une « performance philosophique » à partir d’une réflexion sur les
grandes thématiques soulevées par le conte de Blanche-Neige. « Le foie et les poumons » est une conférence scénographiée, une mise en scène de la parole savante qui donne à voir la théâtralité inhérente aux rencontres et aux dispositifs académiques.
Sur scène, six fauteuils, distribués dans l’espace de manière aléatoire, un écran vidéo ; la voix de Deleuze en ouverture donne le ton pour cette heure environ de spectacle. 
En scène, les intervenants, introduits tour à tour par deux (dé)régulateurs du débat, 
apparaissent en tenue de soirée. 
Trois temps Lecture. Chaque intervenant présente un court texte autour d’un thème du conte (la beauté, le cannibalisme, le
rite initiatique, l’antiféminisme...).
Table ronde. Ce moment généralement destiné à faire dialoguer les interlocuteurs en créant
des ponts entre leurs analyses devient occasion de perturbation. Une bande-son s’enclenche, des Blanche-Neige font irruption, 
les régulateurs détraquent le débat pour exagérer le cirque de la parole experte et déconstruire les procédés qui lui confèrent
son autorité. 
Questions. Les régulateurs donnent la parole à la salle en orchestrant un échange absurde où questions et réponses 
sont piochées au hasard dans un stock déterminé à l’avance. 
 

TABLE RONDE 1 (VENDREDI 23)                                                                          
 
- Maxence Alcalde 
Critique d’art, enseignant-chercheur en théorie de l’art à l’Université Paris VIII. 
- Mehdi Brit 
Rédacteur en chef de la Revue Diapo
- Marc Girard 
Psychothérapeute, médecin, mathématicien. 
- Mélanie Gourarier 
Historienne de l’art, chercheuse en anthropologie à l’EHESS. 
 
 
TABLE RONDE 2 (SAMEDI 24)  
 
- Marie-Hélène Bourcier 
Maître de conférence en sociologie à l’Université de Lille III, EHESS / CADIS 
- David Morin Ulmann 
Maître de conférence en sociologie à l’Université de Nantes, consultant à l’IAV d’Orléans.         
- Charles Martin-Freville 
Enseignant-chercheur en philosophie à l’Université de Picardie. 


Epreuves # 2 : Pousser le bouchon. Conférence au champagne

 


                                                                                                                                            

Le lundi 13 décembre 2010
à 19h30
Hôtel Particulier Montmartre - Paris
Entrée libre
 
Sur invitation du collectif Continuum et de Morgane Rousseau, Pauline Colonna d’Istria et Florian Gaité organisent une table-ronde sans table dans une luxueuse suite de « L’Hôtel particulier ». Alain Declercq (artiste plasticien), Ruwen Ogien (philosophe) et Marc Partouche (historien de l’art) s’interrogeront sur la transgression en partageant champagne et macarons. Se prêtant au jeu de la contradiction, ils acceptent de partir d’une position à contrepied de leur discours :
- L’artiste voyou : la belle affaire !
- Laissez donc faire les censeurs.
- La subversion… une tradition comme une autre.
Franchiront-ils les limites de leur propre pensée ? Que philosophe-t-on dans un boudoir ?